Print Friendly, PDF & Email

La pleine du Gharb est dotée d’importantes ressources hydriques constituées de :

Ressources profondes (deux nappes):

  • Une nappe peu profonde qui s’écoule en pente douce du plateau de la Mâmora vers le centre de la plaine (nappe de Mâmora);
  • Une nappe profonde de 50 m qui circule dans les formations quaternaires de la plaine.

La réserve en eau de ces nappes est estimée à 900 Mm3.

Ressources Superficielles :

Le réseau hydrographique comprend l’oued Sebou et ses affluents principaux (Beht, Ouargha, Inaouane et R’dom) qui draine un bassin versant (bassin du Sebou) large de 40 000 km2 ou la moyenne annuelle des précipitations peut atteindre 750 mm ;

L’apport annuelle en eau des précipitations est estimé à 4.8 milliards de m3 soit environ 27 % du potentiel national mobilisable. Ces apports d’eau au niveau des retenues dominant le bassin versant de Sebou connaissent une évolution irrégulière d’une campagne hydrologique à une autres et ce en fonction des pluviométries enregistrées. 

La Mobilisation des ressources en eau superficielles est assurée par cinq (5) barrages d'une capacité totale de : 5.2 milliards m3.

Situation des retenues des barrages de la plaine du Gharb :

 

 

 

 

15//5/2018

15//5/2017

 

 

barrage

 

 

CAPACITE (Mm3)

réserve (Mm3)

taux de remplissage (%)

réserve (Mm3)

taux de remplissage (%)

 

 

 

 

 

 

 

IDRISS 1 er 

1129,6

1120,1

99,2

673,4

59,6

ALLAL EL FASSI

63,8

56,8

89,0

57,2

89,7

ALWAHDA

3522,3

3050,6

86,6

2024,7

57,5

EL KENSERA

216,42

 208,65

96,4

 191,3

 88,4

GARDE SEBOU

 40,1

35,8

89,3

39,2

97,8

 

Lien utile : Situation journalière des principaux grands barrages  (http://www.water.gov.ma/)